“La première mesure d’hygiène à prendre en compte pour maintenir un chien en bonne santé est l’alimentation”

Un chien nourri de façon équilibrée est un chien sain. L’alimentation fait partie intégrante des soins de votre chien. C’est un facteur essentiel de bonne santé et d’équilibre physique. Il est donc important de connaitre les bases de l’alimentation et l’utilisation de tous les produits annexes, notamment les vitamines, compléments alimentaires, etc...

Carnivore à l’origine, le régime alimentaire du chien est devenu presque omnivore au fil du temps, probablement au contact de l’homme.

Il existe l’alimentation traditionnelle qui peut être préparée par vous-même et l’alimentation industrielle sous forme de croquette ou de boites. Aujourd’hui plus de 80% des chiens sont nourris par des aliments industriels essentiellement sous forme de croquettes sèches.

La nourriture ingérée doit apporter de l’énergie et les nutriments nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme du chien. La qualité et la quantité de son alimentation doivent lui permettre de rester en bonne santé. On parle d’équilibre de la ration alimentaire dont dépend l’équilibre physiologique de l’animal.

Si vous faites partie des 20% des personnes qui préparent à manger à leurs toutous, il faut suivre strictement la quantité donnée en fonction du poids du chien pour l’alimentation traditionnelle, les doses sont de 10g par kg pour les légumes. La même quantité est requise pour le riz ou les pâtes et pour la viande.

La quantité dépend du poids du chien, de son âge et de son activité journalière. Pour une alimentation traditionnelle et comme mentionné plus haut, il faut donner 30g de nourriture par jour et par kilo à l’âge adulte, dont 10g viande, 10g de riz et 10g de légumes. Il existe bien évidemment des régimes particuliers pour les chiens souffrant d’une affection précise (chiens obèses, urémiques ou à calculs), dans ce cas, autant contacter votre vétérinaire pour clarifier la question.

En parlant de l’obésité, la première cause est l’excès de nourriture par rapport à l’activité générale de l’animal. Toutefois, comme chez l’homme, l’obésité peut être induite par des troubles hormonaux. Les conséquences de l’obésité ne sont pas anodines pour la santé : boiteries lié à l’arthrose ou à des faiblesses articulaires, vieillissement prématuré, diabète, surcharge hépatique et fatigabilité augmentée, etc…

En tout cas, si votre chien a un poids normal et constant, si son pelage est de bonne qualité, si ses selles sont moulées et peu nombreuses et s’il est rarement malade, son alimentation est vraisemblablement bien équilibrée.




Hygiène alimentaire pour chiens | 15.03.2019